EXTINCTION AUTOMATIQUE

Notre système d’’extinction automatique a pour rôle d’éteindre un incendie à un stade encore précoce de son développement et de maintenir la concentration d’agent d’extincteur nécessaire pendant une durée suffisante pour éliminer tout risque de ré-inflammation.

Elles est destinée à protéger des locaux contre les conséquences d’un éventuel départ d’incendie. Ces locaux peuvent, selon les cas, être occupés par du personnel de l’entreprise ou bien, sans aucune présence humaine

FM200

L’ FM200 est un gaz  d’extinction et son émission  dans l’environnement ne contribue pas a la dégradation de la couche d’ozone il est utilisé  à une concentration optimale de 7 à8% du volume

Le Fm200 s’avère efficace sur  le plus grand nombre de foyer d’incendie (classe A et B)

Electriquement non conducteur propre et non corrosif

Il ne contient ni particules étrangers ni résidus huileux et se révèle sans danger pour l’électronique et autres matériels fragiles protégés.

NOVEC 1230

Le liquide de protection contre l’incendie Novec est un produit de substitution du halon, « nouvelle génération , d’un usage adapté à une large gamme d’exploitations.

Novec™ 1230 est un liquide extincteur qui se vaporise dès qu’il est projeté

Basé sur une chimie brevetée, le liquide Novec offre, grâce à sa faible toxicité aiguë associée à une haute efficacité d’extinction, la plus large marge de sécurité par rapport à tout autre hydrocarbure halogéné, CO2 ou mélange de gaz inertes.

CO2

Inodore, incolore, non corrosif et non conducteur de l’électricité, le CO2 est un gaz aux nombreuses propriétés, dont l’efficacité contre l’incendie est redoutable. Mais c’est aussi un gaz asphyxiant, qui peut être extrêmement dangereux pour l’homme aux concentrations utilisées en extinction automatique. C’est pourquoi il est utilisé pour la protection de locaux non occupés en permanence.

Gaz inerte (Aragonite , IG55…)

Elles sont surtout utilisées lorsqu’il faut éteindre rapidement les débuts d’incendie et qu’il faut impérativement éviter les dommages consécutifs dus à l’effet des agents d’extinction ou à leurs résidus. Sur les installations Argotec, le processus d’extinction est automatiquement déclenché par des systèmes de détection d’incendie et de commande. Il peut cependant aussi être déclenché manuellement. Après écoulement du délai de préalerte, le processus d’extinction débute.